Les entreprises mécènes sont de plus en plus nombreuses (170 000 environ) et sont plus généreuses, puisque le budget alloué à leurs actions s’élève à présent à 3,5 milliards d’euros (+25%). La culture représente en 2016 15% du montant des dons*. Pourquoi cet engouement ?

Affirmer de manière positive le rôle de l’entreprise sur le territoire

— IMAGE ET CONFIANCE

Répondre à une attente nouvelle de l’opinion vis-à-vis de l’entreprise, qui doit contribuer à l’intérêt général au-delà de la simple création de valeur. Le mécénat local permet de construire son image, et constitue l’un des outils au service de la RSE.

— COMMUNICATION INTERNE

Renforcer l’implication des collaborateurs via les actions de mécénat. Sensibles à l’image qu’elle renvoie sur son territoire, ils s’impliqueront et en deviendront les ambassadeurs les plus efficaces.

Profiter d’avantages en termes de fiscalité

Bénéficier des avantages fiscaux avantageux accordés aux entreprises assujetties à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés : les dons ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 60% du montant du don,  dans la limite de 5 ‰ du chiffre d’affaire. Cette réduction peut être reportable sur 5 ans (articles 200 et 238 bis du CGI).

Bénéficier de contreparties symboliquement fortes

S’appuyer sur l’immense éventail des musiques d’aujourd’hui pour imaginer ensemble des espaces de rencontre et de valorisation mutuelle, grâce aux contreparties proposées par les porteurs de projets, dans la limite de 25% du montant du don reçu.

Bénéficier de propositions personnalisées, afin de soutenir sa démarche de communication auprès des collaborateurs, clients et salariés.

 

Contactez-nous

*Source : Admical – www.admical.org