Mai 2017

9 mai : rencontre autour de l’Orgue sensoriel au 574, FabLab de la SNCF – Nantes

photo 1

Nouvelle expérimentation en direct de l’Orgue sensoriel et de ses développements, qui permettent à des personnes en situation de handicap d’expérimenter un geste musical et de participer à de multiples projets d’action culturelle sur le territoire de la Loire-Atlantique. Cette démarche collaborative qui réunit plusieurs écoles de musique et des établissements spécialisés a été initiée par David morand, artiste musicien et enseignant, directeur-adjoint de l’Ecole de musique Loire-Divatte.

L’occasion de découvrir également le 574, FabLab SNCF, accélérateur d’innovation, à Nantes !

 

 

Août 2016

30 août : les collaborateurs SNCF Réseau expérimentent l’Orgue sensoriel !

Le projet « Orgue sensoriel // capteurs adaptés » porté par l’école de musique Loire-Divatte sappuie sur un instrument de musique innovant, réunissant plusieurs technologies, qui s’adresse à des personnes en situation de handicap. Linstrument sadapte à leur gestuelle, et leur permet d’être acteur dun geste musical qui leur était jusqu’à présent interdit. Frôler, glisser, rouler, souffler, regarder deviennent des intentions musicales à part entière qui laissent ouvert un champ infini de possibilités d’expression. L’innovation technique, artistique et pédagogique est au centre de ce projet collaboratif.

image atelier2

Lors d’un atelier, David Morand, musicien et porteur du projet, a présenté cet outil hors-norme et la démarche collaborative qui l’accompagne aux collaborateurs SNCF Réseau mobilisés par ces thématiques.

L’atelier s’est clôturé par une improvisation collective, où chacun a pu s’initier au maniement des capteurs et, à l’écoute de l’autre, laisser s’exprimer sa sensibilité artistique !

 

 

 

Décembre 2015

L’enjeu : fournir un outil permettant à tous de faire de la musique.

L’école de musique Loire-Divatte et ses partenaires se rassemblent autour d’un projet : expérimenter de nouveaux espaces artistiques et d’innovation, à travers l’utilisation des capteurs spécifiquement développés pour pouvoir s’adapter de manière optimale aux capacités d’expression gestuelle de chaque personne, et permettre à certaines personnes handicapées qui n’auraient jamais pu avoir accès à la musique de pratiquer et de jouer seul ou en collectif.

orgueL’école de musique Loire-Divatte a pour mission l’enseignement et l’accompagnement des pratiques musicales, à travers la pratique collective et  la mise en place d’outils d’accompagnement des musiciens amateurs.

En 2014, une expérimentation permet aux musiciens amateurs de découvrir l’« Orgue sensoriel », instrument de musique électronique « pilote », afin de permettre aux personnes en situation de handicap lourd, de faire de la musique. Pendant  3 jours, des résidents de trois structures d’accueil s’initient à cet outil, et réalisent une première création musicale.

Dès 2015, après la réussite de cette première expérimentation, l’école de musique et ses partenaires décident de reconduire le projet, en expérimentant de nouveaux espaces artistiques et d’innovation. L’enjeu consiste à utiliser des capteurs spécifiquement développés pour pouvoir s’adapter de manière optimale aux capacités d’expression gestuelle de chaque personne. Les capteurs adaptés, couplés à l’outil de musique assistée par ordinateur, s’avèrent être des outils des plus pertinents ! Ils permettent en effet à des personnes qui n’auraient jamais pu avoir accès à la musique de jouer, seul, ensemble, … et avec d’autres musiciens.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer